Lundi 19 février : rencontre avec M. le député Matthieu ORPHELIN

| posted in: Mairie | 0

Ce lundi à Châteauneuf-sur-Sarthe, s’est déroulée une rencontre entre M. le député Matthieu ORPHELIN, M. le Maire de Châteauneuf-sur-Sarthe Marc-Antoine DRIANCOURT et MM. et Mmes les Conseillers municipaux.
Monsieur le Maire et son équipe ont développé les 4 grands axes définis pour le maintien de la polarité de la commune :M. ORPHELIN 2018 02 19 -2

  • Développement économique – Emploi

  • Accueil des familles – Diversification sociale

  • Mobilités et développement des mobilités douces

  • Essor de la vallée de la Sarthe – Tourisme

Les sujets abordés présentent un caractère transversal fort et sont articulés : attractivité du territoire et tourisme, accès et mobilités, développement économique et emploi, couverture numérique et haut-débit, intégration sociale (accueil des nouvelles familles, logement pour les personnes âgées et centres de vie intergénérationnels…).

Monsieur le député Matthieu ORPHELIN a souligné l’importance de la qualité de vie, critère ayant un impact direct sur l’attractivité du territoire, sur l’emploi…

Plusieurs propositions, pour développer cette attractivité de Châteauneuf-sur-Sarthe, et en faire un véritable territoire porteur d’expérimentations :

  • Agriculture / Alimentation : faire de la commune un pôle pilote dans la démarche visant à atteindre 50% de produits issus de l’agriculture biologique, locale et labellisée pour la restauration collective (école, EHPAD, maisons de santé…)

  • Emploi : candidature pour la seconde vague de l’expérimentation Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée, qui permet de réintégrer dans le marché du travail des personnes éloignées de l’emploi tant pour des questions de formation, que de handicap et mobilités

  • Mobilités : agir, entre autres, sur la mobilité professionnelle (à hauteur de 90% vers Angers) en s’appuyant sur les structures existantes telle que la gare Etriché-Châteauneuf et en développant en parallèle de nouveaux modes adaptés aux mobilités douces.

M. ORPHELIN 2018 02 19 -1

Comments are closed.