Un peu d’héraldique…

 

héraldique est la science du blason, c’est-à-dire l’étude des armoiries (ou armes).

 

C’est aussi un champ d’expression artistique, un élément du droit médiéval et du droit d’Ancien Régime. Actuellement, elle constitue une science auxiliaire de l’histoire.

L’héraldique s’est développée au Moyen Âge dans toute l’Europe comme un système cohérent d’identification non seulement des personnes, mais aussi en partie des lignées (le blason pouvant être transmis par héritage en traduisant le degré de parenté) et des collectivités humaines, ce qui en fait un système emblématique unique en un temps où la reconnaissance et l’identification passaient rarement par l’écrit.

Apparue au XIIe siècle au sein de la chevalerie, elle s’est rapidement diffusée dans l’ensemble de la société occidentale : clercs, nobles, bourgeois, paysans, femmes, communautés… Ensuite, on s’en est également servi pour représenter des corporations de métiers, des villes et plus rarement des régions, des pays. (Source Wikipédia)

 

L’héraldique répond à des règles très précises quant aux formes, aux couleurs et aux éléments qui constituent le blason.

Pour les découvrir, vous pouvez consulter ces différents sites, très intéressants :

>> L’Histoire en kit : clic ! 
>> Paradoxe.net : clic ! 
>> Wikipédia : clic ! 

 

 

Le blason de Châteauneuf-sur-Sarthe

 

e blason adopté par la commune de Châteauneuf est celui du prieuré St-Pierre de Séronnes

(Voir le livre sur les « Seigneurs de Châteauneuf » p 299 : clic ! )

Les lettres S et P, placées de chaque côté, non pas d’un sceptre mais d’un bâton de prieur, signifient Saint Pierre. C’est donc un blason religieux.

Quand la municipalité a adopté ce blason, on pensait que le S voulait dire Séronnes et le P, Plantagenêt. Mais elles signifient bien Saint Pierre.

D’Hozier, dans son armorial général de France de 1696 (mss p.986), décrit ainsi le blason du prieuré St Pierre de Séronnes :

« d’azur à un bâton d’or accompagné de deux lettres S et P de même. »

(Source Gérard Galand)

 

Le blason « en couleur »

Blason Châteauneuf-sur-Sarthe

 

 

Question fréquente :

Alors pourquoi ce blason est-il représenté tantôt uni, tantôt rayé ?

Il s’agit en fait simplement de l’application d’une des principales règles du blason, concernant l’emploi des couleurs :

Lorsque le blason est représenté en une seule couleur (noir et blanc, sépia…), la couleur est représentée par un code graphique.

Pour Châteauneuf-sur-Sarthe, le fond azur est représenté par des lignes horizontales et les motifs or sont représentés par ces mêmes motifs remplis de pois :

 

 

>> Héraldique européenne : clic !

 

C’est ainsi que, sur le papier à lettres de la mairie imprimé en une seule couleur, le blason est présenté de cette manière :

 

Le blason « unicolore »

Blason Châteauneuf-sur-Sarthe

 

 

 

 

Haut de page